• Les trois règnes de la nature

     

    Feuille d'alocasia macrorrhiza MartiniqueUn p'tit clin d'œil spécial pour le délicieux et ensorcelant pouvoir du café!

    Bien que je ne sois pas adepte de café, j'apprécie amplement son subtil parfum qui me rappelle l'odeur embaumante du café du jardin, cueilli, grillé puis broyé dans le moulin à café par mes grand-mères paternelle et maternelle.

     

    Jacques Delille, poète de génie publia en 1809, un beau traité intitulé " Les trois règnes de la nature", dans lequel il aborde le café avec délice et érotisme.

    Le café n'est-il pas un excitant?

    Dans la "Théorie des signatures", les deux lobes du café sont significatifs, je vous laisse tout découvrir dans l'article du même nom.

     

    Delille parle du meilleur café de Martinique "l'Arabica" (Coffea arabica Linné) de la variété "Tipica", dans cette partie "Chant VI", page 90 de sa longue poésie sur la nature.

     

    Il parle de ce café que "Gabriel de Clieu" transporta en 1720 et bichonna avec soin vers la Martinique, point de départ de la culture du café dans toute la Caraïbe et en Amérique. 

     

    Le berceau du café "Blue Mountain" aux grains vert-bleutés cultivé à la Jamaïque, vient de la Martinique.

    Une délégation Japonaise de la société  "UCC Ueshima Coffee Co., Ltd"  s'est déplacée à la Martinique en 2010 afin de retrouver dans les "Jardins créoles", des plants de ce fameux café originel.

     

    Le "Blue Mountain" est ce précieux café haut de Gamme que les Japonais considèrent comme étant le summum du café.

     

     

    Un café please!... Place au poème caféiné!

    p.s : Les fautes de français dans cette poésie sont laissées telles quelles comme transcrit

     

     

    Les trois règnes de la nature 

     

    "Il est une liqueur, au poète plus chère,
    Qui manquait à Virgile, et qu'adorait Voltaire.

     

    C'est toi, divin café, dont l'aimable liqueur,
    Sans altérer la tête, épanouit le coeur.

     

     

    Aussi, quand mon palais est émoussé par l'âge,
    Avec plaisir encor je goûte ton breuvage.

     

    Que j'aime à préparer ton nectar précieux !
    Nul n'usurpe chez moi ce soin délicieux.

     

     

    Sur le réchaud brûlant moi seul tournant ta graine,
    A l'or de ta couleur fais succéder l'ébène ;

     

    Moi seul, contre la noix, qu'arment ses dents de fer,
    Je fais, en le broyant, crier ton fruit amer;

     

     

    Charmé de ton parfum, c'est moi seul qui dans l'onde
    Infuse à mon foyer ta poussière féconde ;

     

    Qui tour à tour calmant, excitant tes bouillons,
    Suis d'un oeil attentif tes légers tourbillons.

     

     

    Enfin de ta liqueur lentement reposée,
    Dans le vase fumant la lie est déposée ;

     

    Ma coupe, ton nectar, le miel américain,
    Que du suc des roseaux exprima l'Africain,

     

    Tout est prêt : du Japon l'émail reçoit tes ondes
    Et seul tu réunis les tributs des deux mondes.

     

     

    Viens donc divin nectar, viens donc, inspire-moi:
    Je ne veux qu'un désert, mon Antigone et toi.

     

    A peine j'ai senti ta vapeur odorante,
    Soudain de ton climat la chaleur pénétrante

     

     

    Réveille tous mes sens ; sans trouble, sans chaos,
    Mes pensers plus nombreux accourent à grands flots.

     

    Mon idée était triste, aride, dépouillée ;
    Elle rit, elle sort richement habillée,

     

     

    Et je crois, du génie éprouvant le réveil,
    Boire dans chaque goutte un rayon du soleil"...

    Jacques Delille

     

     

    Merci à mon cher collègue Christophe

    d'avoir pensé à me transmettre ce beau poème

    qui m'était jusqu'alors inconnu et que je découvre avec délice!

     

     

     

    Cit'action

    "Ce bon élixir, le café,

    met dans nos coeurs sa flamme noire"...

    Théodore de Banville

       

     

    Goutte de pluie

    Goutte de pluie ou goutte de café?
    Feuille de chou (Alocasia macrorrhiza)

     

       

    "Couleur café" de Serge Gainsbourg par Beethova Obas

     

     

     Le café et ses propriétés

    Le café (Coffea arabica L.) est un excitant nerveux et stimulant psychique, cardiaque, intestinal...

    La caféine est un vasculo-dilatateur, favorise une meilleure oxygénation du cerveau et une meilleure concentration intellectuelle.

    La caféine est aussi un broncho-dilatateur, très utile contre l'asthme.

     

    Néanmoins, la café est contre indiqué chez les hypertendus pouvant provoquer à forte doses des palpitations (accélération des battements du cœur, contraction du muscle cardiaque), des angoisses, insomnies, hallucinations, troubles nerveux et gastriques.

     

    Les signes de toxicités apparaissent pour une concentration de caféine supérieure à 1 g (10 tasses de café), (Delafosse "Plantes médicinales de la Caraïbe). 

     

    L'abus en tout nuit, la modération avant tout prévaut!

     

     ↑HAUT PAGE↑

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    aur0ck Profil de aur0ck
    Mercredi 9 Mai 2012 à 21:42

    très beau poème ! 

    2
    jackyquetzalyne Profil de jackyquetzalyne
    Vendredi 11 Mai 2012 à 09:35

    Salut ma chère amie, je suis contente que ce poème te plaise, au plaisir de te revoir tantôt. Bizzzz Jacky

    3
    aur0ck Profil de aur0ck
    Samedi 12 Mai 2012 à 16:09

    c'est gentil ! oui c'est sûr au plaisir ! Je vous raconterais comment se passe mon stage quand je le commencerais ! bisous a+

     

    4
    jackyquetzalyne Profil de jackyquetzalyne
    Samedi 12 Mai 2012 à 17:42
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :